Fr

CQDM, Roche, la Fondation de l'Hôpital général juif et l’Université McGill financent un projet de recherche de plus de 9,4 M$ sur la maladie rénale diabétique

Lire la version anglais

Montréal, le 30 avril 2024 – CQDM est fier d’annoncer le financement d’un projet de recherche collaborative pour identifier des biomarqueurs et solutions thérapeutiques pour la maladie rénale diabétique (DKD), une des principales causes d’insuffisance rénale. Ce projet d’une valeur totale de plus de 9,4 M$ est rendu possible grâce à une subvention du gouvernement du Québec (MEIE) octroyée par le CQDM de 1,5 M$, ainsi que d’une contribution financière de 2,4 M$ par la société Hoffmann-La Roche Ltée (Roche), de 2,8 M$ par la Fondation de l’Hôpital général Juif et de près de 2,7 M$ provenant d’autres sources, dont la Chaire d'excellence en recherche du Canada (CERC) en médecine génomique de l'Université McGill. Ce projet de collaboration dirigé par le Dr Brent Richards, Chercheur principal à l'Institut Lady Davis pour la recherche médicale (LDI) fera appel aux efforts des cliniciens et des chercheurs de la plateforme BioPortal de l'Hôpital général juif et de Roche.

La maladie rénale diabétique (DKD) est une des principales causes d’insuffisance rénale. Il n’y a actuellement pas de méthodes efficaces pour la prédire et la prévenir, réduisant l’espérance de vie des personnes affectées. Les traitements actuels ciblent le diabète lui-même, ne réduisant que partiellement le risque de DKD. Lorsque les reins ne fonctionnent plus, la dialyse ou une transplantation rénale sont nécessaires, ayant un impact significatif sur la qualité de vie des patients et sur le système de santé québécois. 

Ce projet permettra de recueillir et d’analyser les données génomiques, protéomiques et cliniques de milliers de patients diabétiques aux origines variées pour ainsi identifier comment les gènes et les protéines influencent le risque et la progression de la DKD. En utilisant une approche combinée de la génomique et de la protéomique, les résultats issus de ce projet ont le potentiel de permettre l’identification de biomarqueurs prédictifs et de traitements novateurs pour la DKD. Une biobanque unique, spécifique et polyvalente pour la recherche sur le diabète et la DKD, sera également établie à l’Hôpital général juif. En permettant un libre accès aux données, le projet bénéficiera non seulement à Roche mais également à l’ensemble de l’écosystème de la recherche et de la santé au Québec et au-delà.

« En encourageant la recherche collaborative comme on le fait aujourd’hui, on stimule l’innovation en vue de trouver de nouveaux traitements pour les maladies rénales, pour lesquelles les méthodes de prévision et de prévention efficaces font défaut. Notre engagement reste ferme : promouvoir l’innovation thérapeutique afin de fournir des solutions concrètes aux problèmes de santé de la population québécoise », déclare Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie, ministre responsable du Développement économique régional et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal.

 « CQDM est fier de contribuer à ce projet de recherche collaborative ciblant la maladie rénale diabétique. Nous tenons à remercier les partenaires impliqués dans ce projet qui contribue à faciliter l’innovation biopharmaceutique dans l’écosystème des sciences de la vie. Ce projet structurant permettra d’augmenter l’expertise et les capacités biomédicales et pharmaceutiques au Québec. », souligne Diane Gosselin, Présidente et directrice générale du CQDM.

« Les établissements de recherche, les universités et les hôpitaux de classe mondiale du Québec, combinés à un gouvernement qui se consacre à la recherche et à l’innovation, créent un milieu optimal pour cette collaboration », a déclaré Brigitte Nolet, présidente-directrice générale de Roche Canada Pharma. « Grâce à d’importants financements et à des mesures incitatives qui soutiennent la recherche scientifique sur les maladies rénales diabétiques, nous faisons progresser l’innovation dans le domaine de la médecine et nous nous efforçons d’améliorer les résultats thérapeutiques pour chaque patient. Notre expérience, notre expertise et nos ressources collectives permettront potentiellement de faire avancer la science aux bénéfices des patients et de bâtir des systèmes de santé plus résilients. »

« L'Hôpital général juif abrite certains des meilleurs chercheurs du monde médical, comme le Dr Brent Richards », ajoute Bram Freedman, président et chef de la direction de la Fondation de l'Hôpital général juif. « Grâce au soutien de nos nombreux donateurs, nous sommes fiers de financer des recherches qui repoussent les limites de la connaissance scientifique et qui pourraient bénéficier à des milliers de patients au Québec, au Canada et à l'étranger. », ajoute-t-il.

À propos du CQDM

Facilitateur d’innovation biopharma.

Le CQDM est un consortium de recherche biopharmaceutique à but non lucratif dont la mission est de soutenir et de faciliter la recherche et développement collaborative multipartite visant à accélérer la translation ou transformation de technologies innovantes en solutions répondant à des besoins médicaux non satisfaits, tout en générant des retombées significatives pour l'économie québécoise et canadienne. Pour plus d’informations, veuillez consulter le site web : www.cqdm.org 

À propos de Roche 

Les patients et la science sont au cœur de tout ce que nous faisons chez Roche. Notre passion pour la science et notre volonté de poursuivre sans relâche l’impossible pour les patients ont fait de nous l’un des leaders mondiaux de l’industrie pharmaceutique, du diagnostic in vitro et de la gestion des soins du diabète.

Grâce à nos forces combinées dans les domaines pharmaceutique et diagnostique, nous faisons progresser les soins de santé personnalisés tout en veillant à offrir aux patients des avantages concrets et à bâtir un système de santé durable. Parce que nous sommes déterminés à ce que tous aient, un jour, accès à des soins de santé de qualité. 

Nous cultivons aussi notre expertise dans de nouveaux domaines, tels que l’intelligence artificielle et la collecte et l’analyse de données en contexte réel, tout en collaborant avec différents secteurs et industries.

Avoir le courage de se réinventer et de remettre en question l’ordre établi, voilà ce que les patients et le milieu de la santé attendent de Roche. Et cet engagement est aussi fort aujourd’hui qu’il l’était à nos débuts au Canada, en 1931. Aujourd’hui, Roche Canada compte plus de 1 800 employés dans l’ensemble du pays au sein de sa division pharmaceutique à Mississauga, en Ontario, et de ses divisions Diagnostics et Soins du diabète à Laval, au Québec.

Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez notre site au www.RocheCanada.com ou suivez-nous sur LinkedIn (Roche Canada) ou Twitter (@RocheCanada).

À propos de la Fondation de l’Hôpital général juif 

Depuis 1969, la mission de la Fondation de l’Hôpital général juif est de favoriser l’avancement des soins de santé et de la recherche médicale à l’intention des citoyens du Québec en appuyant l’Hôpital général juif de Montréal. La Fondation assure une aide essentielle à l’hôpital en vue d’accroître la qualité extraordinaire des soins offerts aux patients, de faire avancer les découvertes scientifiques et de faciliter l’acquisition d’équipement médical novateur. De concert avec des membres dynamiques de la communauté, la Fondation s’attache à concrétiser diverses initiatives de financement afin de faciliter l’atteinte des objectifs ambitieux de l’hôpital.

À propos du BioPortal 

La vision du BioPortail est d'utiliser les avancées en matière de profilage approfondi des individus, y compris la génomique et la protéomique, pour mieux diagnostiquer et traiter les maladies. Le BioPortail est une biobanque à science ouverte qui recueille des données et des échantillons biologiques de patients consentants du CIUSSS Centre-Ouest de Montréal et partage ces informations avec des scientifiques qualifiés du monde entier, dans le milieu universitaire et l'industrie, afin de remplir sa mission.


Personnes-ressource auprès des médias : 

Ce site Web présente de l’information sur des produits destinée à un vaste public au Canada et peut contenir des détails ou des renseignements sur ces produits qui ne pourraient être autrement accessibles ou qui ne sont pas valides dans d’autres pays. Veuillez prendre note que nous n’assumons aucune responsabilité quant à l’accès à de l’information qui peut ne pas être conforme aux exigences légales, à la réglementation, à l’homologation ou à l’usage à l’extérieur du Canada.

Nous joindreInternationallinkedinfacebooktwitterinstagramyoutubeÀ propos de RocheSolutions pharmaceutiquesSolutions diagnostiquesCarrièresMédiasPolitique de confidentialitéDéclaration juridiquePolitique sur les médias sociauxAccessibilité

Vous quittez maintenant le site Web de Hoffmann-La Roche Ltée (« Roche Canada »). Les liens vers tous les sites externes sont fournis à titre de ressources aux visiteurs de notre site. Roche Canada n’assume aucune responsabilité quant au contenu de ces sites. Roche Canada n’exerce aucun contrôle sur ces sites, et les opinions, allégations ou commentaires formulés dans ces sites ne doivent pas être attribués à Roche Canada, sauf indication contraire.