Il nous faut une transformation - Partie 2

Une infrastructure de données médicales solide et intégrée

Les soins de santé génèrent une part importante du volume total de données à l’échelle mondiale, qui pourraient générer de l’information cruciale pour améliorer pratiquement tous les aspects des soins de santé; or, nous ne parvenons toujours pas collectivement à saisir pleinement leur valeur. Au Canada, les intervenants du domaine des données médicales travaillent souvent en silos, malgré leur rôle essentiel de contribution à la transmission de données médicales plus solides, holistiques, de grande qualité et connectées.

Le Canada doit définir des mécanismes clairs pour favoriser un meilleur partage, une meilleure intégration et une meilleure utilisation des données normalisées sur la santé afin d’offrir aux patients un accès plus rapide aux produits diagnostiques et aux médicaments novateurs.

Cette vidéo explore l’importance des données, de la transformation et de la collaboration pour améliorer les résultats pour les patients et faire progresser l’innovation dans le domaine de la santé. Roche Canada est heureuse de constater que le gouvernement fédéral en fait une priorité. Nous devrons mettre en place une infrastructure de données médicales solide et intégrée au sein de tous les systèmes de santé canadiens.

Cette vidéo met en vedette des leaders de l’écosystème canadien, notamment : 

  • Eva Villalba, directrice générale, Coalition Priorité Cancer au Québec

  • Dr Gerald Batist, Centre du cancer Segal — Hôpital général juif 

  • Victoria Hodgkinson, directrice générale, Registre canadien des maladies neuromusculaires, et conseillère scientifique en chef, Lumiio

  • Damon Goodwin, PDG, ResearchNB

  • Nicolas Vachon, directeur, Santé numérique, Roche Diagnostics Canada

  • Michele D'Elia, directeur principal, Affaires médicales et scientifiques, Roche Diagnostics Canada

Points principaux

  • Le soutien financier ne suffit pas à lui seul à transformer les soins de santé. Il faut changer la manière dont les données sont recueillies, intégrées et partagées efficacement afin d’avoir un impact sur les résultats pour les patients. Cette transformation devrait se concentrer sur l’élimination des obstacles à l’accès aux meilleurs traitements possibles et à la prévention des maladies.

  • Le Canada a besoin de données normalisées et partagées entre les établissements de santé. La standardisation des données partagées permettrait aux professionnels de la santé de suivre les patients en temps réel, de prendre des décisions informées, d'adapter les traitements et d'identifier les tendances et les modèles et ainsi d’effectuer une meilleure intervention et prévention.

  • Les institutions publiques et privées, les organisations à but non lucratif et les organismes de recherche doivent travailler ensemble afin de bâtir une infrastructure de données solide, établir des normes d’interopérabilité et de sécurité, et créer un milieu propice à l’intégration et au partage des données médicales. 

« Ce serait une véritable révolution pour les patients si nous pouvions normaliser le fonctionnement de la collecte et du partage des données. La Stratégie pancanadienne de données sur la santé du gouvernement fédéral est un pas dans la bonne direction, mais elle n’est pas suffisante à elle seule. » Nicolas Vachon, directeur, Santé numérique, Roche Diagnostics Canada

« Les données doivent suivre le patient pour que chaque professionnel de la santé soit en mesure de l’aider à obtenir les meilleurs résultats cliniques possibles. »  Eva Villalba, directrice générale, Coalition Priorité Cancer au Québec

« ...Quand on considère les données probantes obtenues en situation réelle, la tarification fondée sur la valeur, toutes les tendances vers lesquelles la société se dirige et la façon de mesurer les retombées des innovations dans le secteur de la santé, on constate que les données probantes obtenues en situation réelle sont primordiales. » Damon Goodwin, PDG, ResearchNB

Explore more

Ce site Web présente de l’information sur des produits destinée à un vaste public au Canada et peut contenir des détails ou des renseignements sur ces produits qui ne pourraient être autrement accessibles ou qui ne sont pas valides dans d’autres pays. Veuillez prendre note que nous n’assumons aucune responsabilité quant à l’accès à de l’information qui peut ne pas être conforme aux exigences légales, à la réglementation, à l’homologation ou à l’usage à l’extérieur du Canada.

Nous joindreInternationallinkedinfacebooktwitterinstagramyoutubeÀ propos de RocheSolutions pharmaceutiquesSolutions diagnostiquesCarrièresMédiasPolitique de confidentialitéDéclaration juridiquePolitique sur les médias sociauxAccessibilité

Vous quittez maintenant le site Web de Hoffmann-La Roche Ltée (« Roche Canada »). Les liens vers tous les sites externes sont fournis à titre de ressources aux visiteurs de notre site. Roche Canada n’assume aucune responsabilité quant au contenu de ces sites. Roche Canada n’exerce aucun contrôle sur ces sites, et les opinions, allégations ou commentaires formulés dans ces sites ne doivent pas être attribués à Roche Canada, sauf indication contraire.