Fr

Tests principaux

Roche Diagnostics offre une liste de plus pour des états pathologiques clés, offrant une  performance constante et de haute qualité pour favoriser un diagnostic précis. Du  dépistage au diagnostic, en passant par la prédiction et le suivi des traitements, nous  donnons aux cliniciens les informations dont ils ont besoin pour prendre des décisions  éclairées et opportunes en matière de soins aux patients.

L’anticorps monoclonal primaire de souris anti-cytokératine (OSCAR) est destiné à la détection  en laboratoire d’un large spectre de cytokératines dans des tissus humains fixés dans la  formaline et inclus en paraffine avec le système de préparation des tests d’immunohistochimie  qualitative (IHC) sur des instruments BenchMark IHC/ISH. 

Cet anticorps colore les cytokératines présentes dans les tissus épithéliaux normaux et  cancéreux, ce qui le rend utile lors de l’identification des tumeurs épithéliales malignes.1-4 

Avantages de la cytokératine (OSCAR) : 

  • diagnostic in vitro; prêt à l’emploi 

  • réactivité croisée réduite avec les gliomes par rapport au AE1/AE32 

  • réactive avec la cytokératine 18, qui peut dépister les tumeurs non détectées par le AE1/AE3 (p. ex. carcinome hépatocellulaire)2 


References

1 Galera P, et al. Diagnosis of Metaplastic Breast Carcinoma: Keratin OSCAR Versus Other Cytokeratins. Appl Immunohistochem Mol Morphol. 2016 Oct;24(9):622-626

2 Ordóñez NG. Broad-spectrum immunohistochemical epithelial markers: a review. Hum Pathol. 2013 Jul;44(7):1195-215

3 Goddard MJ, et al. Comparison of commercially available cytokeratin antibodies in normal and neoplastic adult epithelial and non-epithelial tissues. J Clin Pathol. 1991 Aug;44(8):660-3.

4 Chu PG, et al. Keratin expression in human tissues and neoplasms. Histopathology. 2002 May;40(5):403-39


L’anticorps monoclonal de souris anti-FGFR2b (FPR2-D) détecte l’expression de FGFR2 dans les  tissus cancéreux gastriques avec une surexpression de la protéine FGFR2b1. L’anticorps  monoclonal de souris VENTANA anti-FGFR2b (FPR2-D) est conçu pour être utilisé en laboratoire  dans la détection immunohistochimique qualitative de la protéine FGFR2b par microscopie  photographique dans des sections de tissus fixés dans la formaline et inclus en paraffine sur un  instrument BenchMark IHC/ISH.

References

1 Deshpande AM, Palencia S, Bellovin DI, et al. Abstract 2845: Expression of FGFR2b in gastric cancer as measured by immunohistochemistry with a highly specific monoclonal antibody.

Cancer Research. 2014;74 (19 Supplement):2845-2845. https://www.researchgate.net/publication/276504277_Abstract_2845_Expression_of_FGFR2b_in_gastric_cancer_as_measured_by_

immunohistochemistry_with_a_highly_specific_monoclonal_antibody. Accessed on January 21, 2024.


La détection immunohistochimique du SF-1 peut fournir des valeurs qui permettent d’identifier les  tumeurs du stroma des cordons sexuels – dont les tumeurs à cellules de Leydig, à cellules de  Sertoli et à cellules granuleuses – par rapport à d’autres tumeurs1,2. De plus, les tests SF-1  permettent de distinguer les lésions corticosurrénales primaires de leurs analogues histologiques,  comme le carcinome à cellules rénales3.

L’anticorps monoclonal primaire de lapin anti-SF-1  (EP434) est destiné à la détection en laboratoire de la protéine du facteur stéroïdogène 1 dans  des tissus fixés dans la formaline et inclus en paraffine avec le système de préparation des tests  d’immunohistochimie qualitative (IHC) sur des instruments BenchMark IHC/ISH. 

Avantages du SF-1 (EP434) : 

  • diagnostic in vitro; prêt à l’emploi 

  • dépistage et différenciation des tumeurs du stroma des cordons sexuels (à cellules de Leydig, à cellules de Sertoli et à cellules granuleuses) par rapport aux autres tumeurs.1,2

  • distinction entre les lésions corticosurrénales primaires et leurs analogues histologiques, comme le carcinome à cellules rénales3


References

1 Sangoi AR et al. Evaluation of SF-1 Expression in Testicular Germ Cell Tumors: A Tissue Microarray Study of 127 cases. Applied Immunohistochemistry and Molecular Morphology 2013 21(4): 318-321

2 Zhao, C et al. Identification of the Most Sensitive and Robust Immunohistochemical Markers in Different Categories of Ovarian Sex Cord-stromal Tumors. American Journal of Surgical Pathology 2009 33(3): 354-366

3 Sangoi, AR et al. Immunohistochemical distinction of primary adrenal cortical lesions from metastatic clear cell renal cell carcinoma: a study of 248 cases. American Journal of Surgical Pathology 2011 35(5): 678-686


CD8 est une glycoprotéine transmembranaire exprimée par les lymphocytes T cytotoxiques et,  à de faibles taux, présente dans les cellules NK et dans une sous-population de cellules de la  moelle osseuse1-3. En tant que marqueurs des lymphocytes T cytotoxiques, les lymphocytes T  positifs pour CD8 sont principalement actifs dans les réactions immunitaires cytotoxiques4. CD8  est absent des lymphocytes T immatures, étant exprimé à des stades ultérieurs du  développement des lymphocytes T, lorsque ceux-ci arrivent à maturité et deviennent des  lymphocytes T cytotoxiques5-6. L’anticorps primaire monoclonal de lapin anti-CD8 (SP239) est  destiné à être utilisé en laboratoire pour la détection immunohistochimique qualitative de CD8  par microscopie photographique dans des sections de tissus fixés dans la formaline et inclus en  paraffine sur un instrument BenchMark IHC/ISH. 

Avantages de l’anticorps anti-CD8 (SP239) : 

  • diagnostic in vitro; prêt à l’emploi 

  • technique recombinante offrant des résultats cohérents et reproductibles

  • dans un test comparatif d’anticorps réalisé par NordiQC, l’anticorps anti-CD8 (SP239) a  obtenu le score « optimal » et a été équivalent à l’anticorps de référence de NordiQC 7

  • un pilier de la gamme des tissus hématopathologiques de Roche, une offre complète de plus  de 70 tests d’immunohistochimie et d’hybridation in situ robustes, étayés par des solutions  novatrices de détection, d’automatisation et de flux de travail 


References

1 Dabbs DJ. Diagnostic Immunohistochemistry Theranostic and Genomic Applications, 5th edition. Vol 5. Amsterdam, Netherlands: Elsevier; 2019.

2 Higgins RA, Blankenship JE, Kinney MC. Application of immunohistochemistry in the diagnosis of non-Hodgkin and Hodgkin lymphoma. Arch Pathol Lab Med. 2008; 132(3):441-461.

3 Naeim F. Principles of Immunophenotyping. In Naeim F, Rao PN, Grody WW, eds. Hematopathology: Morphology, Immunophenotype, Cytogenetics, and Molecular Approaches. Cambridge, MA: Academic Press; 2009.

4 https://www.nordiqc.org/epitope.php?id=22. Accessed 19 April 2023.

5 Rich R, Fleisher T, Shearer W, Frew A, Weyand C. Clinical Immunology Principles and Practice, 5th edition. Vol 5. Amsterdam, Netherlands: Elsevier, 2018.

6 Swerdlow SH, Campo E, Harris NL, et al. WHO Classification of Tumours of Haematopoietic and Lymphoid Tissues, 4th edition. Vol 4. Lyon, France: International Agency for Research on Cancer; 2008.

7 Data on file

Other Pathology Solutions

Ce site Web présente de l’information sur des produits destinée à un vaste public au Canada et peut contenir des détails ou des renseignements sur ces produits qui ne pourraient être autrement accessibles ou qui ne sont pas valides dans d’autres pays. Veuillez prendre note que nous n’assumons aucune responsabilité quant à l’accès à de l’information qui peut ne pas être conforme aux exigences légales, à la réglementation, à l’homologation ou à l’usage à l’extérieur du Canada.

Nous joindreInternationallinkedinfacebooktwitterinstagramyoutubeÀ propos de RocheSolutions pharmaceutiquesSolutions diagnostiquesCarrièresMédiasPolitique de confidentialitéDéclaration juridiquePolitique sur les médias sociauxAccessibilité

Vous quittez maintenant le site Web de Hoffmann-La Roche Ltée (« Roche Canada »). Les liens vers tous les sites externes sont fournis à titre de ressources aux visiteurs de notre site. Roche Canada n’assume aucune responsabilité quant au contenu de ces sites. Roche Canada n’exerce aucun contrôle sur ces sites, et les opinions, allégations ou commentaires formulés dans ces sites ne doivent pas être attribués à Roche Canada, sauf indication contraire.